Plainte au pénal de Lotfi Brahem contre Nicolas Beau, en France

Plainte au pénal de Lotfi Brahem contre Nicolas Beau, en France

L’ancien ministre de l’Intérieur Lotfi Bahem a porté plainte au pénal devant la justice française, notamment contre le journaliste Nicolas Beau et le site d’information Mondafrique, avec constitution de partie civile (réclamation de dommages et intérêts), compte tenu du fait que l’assigné principal, Nicolas Beau, est de nationalité française et que c’est surtout lui qui a causé un préjudice moral au plaignant en le calomniant et en portant atteinte à son honneur.

C’est son avocat, Me Habib Zammali, qui l’a annoncé jeudi 6 septembre 2018, faisant état de la constitution, depuis début août, d’une équipe internationale pour la conduite de ce dossier auprès des tribunaux français.

L’avocat a également annoncé l’engagement de poursuites au pénal, contre le représentant légal de la chaîne Al-Jazeera en Tunisie, précisant que le ministère public près le Tribunal de première instance de Tunis avait déjà délivré une commission rogatoire à la brigade des affaires criminelles.

Après l’audition du plaignant, les enquêteurs poursuivent leurs investigations, a ajouté l’avocat qui a indiqué que la défense avait demandé l’élargissement de la procédure à ‘’quiconque aura planifié, commandité et financé la campagne systématique de dénigrement et de calomnie du plaignant et alimenté des rumeurs à son encontre, ce qui a porté préjudice à sa personne, à la réputation de l’Etat et à ses relations avec les pays frères et amis’’.

L’avocat a d’autre part annoncé le dépôt d’une plainte distincte contre l’avocat Samir Ben Amor pour ses statuts vindicatifs publiés sur les réseaux sociaux et destinés à nuire intentionnellement au plaignant, voire à inciter à sa liquidation physique.