ONU : Facebook est responsable de la crise des Rohingyas

ONU : Facebook est responsable de la crise des Rohingyas

Des experts des droits de l’Homme des Nations unies enquêtant sur ‘’le génocide’’ contre les Rohingyas que le réseau social Facebook a joué un rôle considérable dans l’alimentation des discours de haine, en Birmanie.

Marzuki Darusman, président de la mission internationale indépendante d’établissement des faits mandatés par l’ONU a déclaré que ‘’Les réseaux sociaux ont contribué de manière importante à alimenter l'acrimonie, la dissension et le conflit au sein de la population. ‘’

Discours de haine et appels au meurtre des musulmans Rohingyas sur les réseaux sociaux, Facebook a répondu qu’il œuvrerait à les retirer et désinscrire ses abonnés partageant de tels contenus.

Victimes de ‘’nettoyage ethnique’’, plusieurs attaques et massacres ont été menés contre les musulmans Rohingyas. Au moins 650 000 Rohingyas ont fui l'Etat de Rakhine, en Birmanie, pour rejoindre le Bangladesh.

Articles Similaires