Mort de 40 enfants au Yémen par erreur : la coalition s’insurge

Mort de 40 enfants au Yémen par erreur : la coalition s’insurge

40 enfants ont été tués dans un raid aérien au Yémen… victimes des conflits politiques.

La coalition militaire sous commandement saoudien qui intervient au Yémen a reconnu samedi 1 septembre 2018 des ‘’erreurs’’.

Cette coalition aide le gouvernement du président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi face aux rebelles Houthis qui se sont emparé de vastes régions du pays dont la capitale Sanaa.

Elle a été accusée d'avoir commis de nombreuses bavures contre des civils dans le conflit où les Houthis sont soutenus par l'Iran, principal rival régional de l'Arabie saoudite.

La coalition a reconnu des ‘’erreurs’’ dans une frappe menée par ses avions le 9 août dans la province septentrionale de Saada, fief des rebelles, et qui a tué 51 personnes dont 40 enfants selon le Comité international de la Croix-Rouge.

Le raid avait visé un bus transportant des enfants sur un marché très fréquenté de Dahyan, selon les rebelles.

La coalition avait affirmé que le bus transportait des insurgés mais reconnu des ‘’dommages collatéraux’’ et annoncé l'ouverture d'une enquête.