Les secrets d’une sieste réussie

Les secrets d’une sieste réussie

Plus personne, hormis votre directeur peut-être, ne nie les bienfaits de la sieste. Personne non plus ne peut nier qu’une micro sieste ou une maxi ne peut pas rimer avec une augmentation des performances. Des études ont même montré que la sieste améliorait la mémoire, le dynamisme et la créativité. Une sieste de 10 à 20 minutes permet de récupérer l’équivalent de 1 à 2 heures de sommeil et améliore les défenses immunitaires en contribuant à la réduction du cortisol, l’hormone du stress. Mais avant de fermer l’œil pour quelques minutes, tâchez de vérifier des détails qui aideront à réussir votre sieste.

En effet, le lieu est primordial. La sieste se fait de préférence ailleurs que dans son lit, réservé pour la nuit. Au bureau, à la maison ou dans un hamac, l’essentiel est d’être le plus détendu possible. Puis pour faire une bonne sieste, il faut s’abandonner au sommeil en se relâchant rapidement, sans crainte d’être dérangé, réveillé ou surpris. Eteignez votre téléphone, fermez la porte à clé et demandez à ne pas être dérangé. Parmi les secrets d’une sieste réussie, il faut gérer la luminosité. Veillez à ne pas envoyer de signaux contradictoires à l’organisme en le plongeant dans le noir. Laissez les volets ouverts. On se sent souvent somnolent entre 14h et 15h… juste après avoir déjeuné : si le lieu s’y prête, il faut en profiter pour se laisser glisser dans le sommeil. Alors soyez à l’écoute de votre horloge biologique et ne privez pas votre corps de ce besoin.