Les raisons de la grève de jeudi expliquées par la fédération des cheminots

Les raisons de la grève de jeudi expliquées par la fédération des cheminots

La fédération générale des cheminots a expliqué la grève de 24 heures décidée pour jeudi septembre 2018 par ‘’l’absence de volonté politique de développer le transport ferroviaire et l’impuissance de l’Etat à faire face aux sit in factices et aux barons du transport de phosphate par camions’’.

Dans un communiqué dont le site Nessma a reçu une copie, la fédération UGTT des cheminots souligne que la grève a été décidée parce que ‘’l’Etat s’est montré incapable de rouvrir la voie 13 entre Sfax et Gafsa, fermée depuis 2017’’, faisant état de la dilapidation de plus de 6867 journées de travail et de pertes de plus de 341 millions de dinars pour la SNCFT.

La fédération a dit avoir dénombré 102 sit in pendant la seule année 2017 sur la voie 13 entre Sfax et Gafsa, ce qui a entraîné 359 jours de fermeture de la voie.

Rappelant que la grève initialement prévue le 17 juillet 2018 avait été reportée à deux reprises, la Fédération dit avoir constaté ‘’l’absence de sérieux des autorités’’ concernant la gestion de ce dossier.

La SNCFT avait annoncé, peu auparavant, que le trafic des trains serait perturbé jeudi à cause de la grève des cheminots décidée après l’échec d’une réunion de conciliation entre les syndicats et l’administration.