Les fissures sur le pont suspendu de Radès-La Goulette, de l’intox

Les fissures sur le pont suspendu de Radès-La Goulette, de l’intox

Les images qui ont circulé sur Facebook, faisant croire à des fissures dans la structure du pont suspendu de Radès-La Goulette ne concernent aucun ouvrage en Tunisie.

Ces images remontent, plutôt à 2014 et se rapportent à un pont au Brésil, a affirmé le ministère de l’Equipement, vendredi 1e juin 2018, dans un communiqué.

Le ministère a invité les citoyens à vérifier les données auprès des services officiels avant de les diffuser ou de les utiliser, disant se réserver le droit de poursuivre en justice quiconque diffuse de fausses données.

Le ministère rappelle également que ses services techniques procèdent à une inspection périodique des ouvrages d’art et autres ponts.