Les contrats d’exploitation du sel de la COTUSAL, seront-ils suspendus ?

Les contrats d’exploitation du sel de la COTUSAL, seront-ils suspendus ?

En tout cas, c’est ce qu’a déclaré le secrétaire d’Etat aux mines, Hachem Hmidi, devant les députés, à l’Arp.

Selon Hmidi, la Tunisie envisage la non-reconduction des contrats d’exploitation du sel de la COTUSAL. Devant la Commission de l’industrie, de l’énergie, des ressources naturelles, de l’infrastructure et de l’environnement, Hmidi a indiqué que la Commission consultative des mines prendra une décision déterminante sur la question, ce mardi 29 mai 2018.

Pour le moment, la Commission des mines étudie la question sous tous ses angles, afin de clore le dossier avant les délais légaux ,5 octobre 2029. A partir de là, des offres d’exploitation seront, lancées pour instaurer la concurrence dans ce domaine.

Hachem Hmidi a souligné que l’Etat a enregistré un manque à gagner annuel de l’ordre de 500 mille dinars, en raison de la poursuite du contrat avec la COTUSAL, en vertu du décret beylical datant de 1949.

En 2016, les revenus du secteur se sont montés à 51 millions de dinars, dont 34 millions de dinars ont été réalisés par la COTUSAL.

Articles Similaires