Le retour de la Syrie dépend d'un consensus arabe…

Le retour de la Syrie dépend d'un consensus arabe…

En marge de sa participation au 32e Sommet de l’Union africaine (UA) à Addis Abeba, le président de la République, Béji Caïd Essebsi a indiqué que l’annonce de sa candidature ou non pour un second mandat présidentiel se fera ‘’en temps opportun’’.

Interrogé sur le dossier syrien et sur la participation du président syrien, Bachar Al-Assad au Sommet Arabe qui aura lieu en Tunisie, en mars prochain, BCE a expliqué que la position de la Tunisie par rapport au retour de la Syrie à la Ligue Arabe s’inscrit dans l’optique d’un consensus arabe.

‘’La Syrie est un pays arabe qui a toute sa place. La Tunisie n’a pas coupé ses liens diplomatiques avec elle. Nous avons, en effet, un consulat. Il est même possible de nommer un chargé d’affaires en Syrie’’, a-t-il ajouté dans une déclaration à expressfm.

A propos du retour des terroristes des foyers de tension, notamment de la Syrie, le chef d’Etat a indiqué que selon la Constitution, chaque Tunisien doit être accueilli dans son pays.

‘’Cependant, ils vont comparaître devant la Justice. Ils risquent même d’être emprisonnés. C’est indiscutable’’, a-t-il encore souligné.