Le Kef : démantèlement de deux cellules terroristes

Le Kef : démantèlement de deux cellules terroristes

L’unité nationale de recherches en crimes terroristes de la garde nationale, en coordination avec le district de la garde nationale du Kef, a réussi à démanteler deux cellules terroristes dans l’un des quartiers du Kef.

Ces deux cellules soutiennent, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, des groupes terroristes en fuite dans les montagnes du Kef, et ont auparavant juré allégeance à l’organisation terroriste «Okba Ibn Nafaa ».

Les investigations ont démontré que la première cellule (cellule d’appui et soutien) composée de cinq personnes, avait procuré à plusieurs reprises une aide financière au groupe de terroristes, en font parvenir les provisions jusqu’aux pieds des montagnes en voiture ou à moto.

Quant à la deuxième cellule (cellule d’observation et de liquidation), elle est composée de quatre personnes chargés d’observer les centres commerciaux pour préparer des attaques, ainsi que des points militaires et sécuritaires et des personnalités sécuritaires et politiques et des locaux de partis. On a saisi chez eux une quantité d’explosifs préparés pour des attaques terroristes prévues.