La Tunisie refuse d’accueillir 40 migrants, au large de ses côtes (Vidéo)

La Tunisie refuse d’accueillir 40 migrants, au large de ses côtes (Vidéo)

Bloqué en pleine mer, depuis quelques jours, au large des côtes tunisiennes, un bateau de migrants, le Sarost 5 est actuellement devant le port de Zarzis, avec à son bord, 40 personnes, dont une femme enceinte.

Les autorités tunisiennes ont refusé de donner leur accord au bateau pour accoster, après le refus de Malte et de l’Italie d’accueillir les rescapés. Mali, du Nigeria, du Bangladesh, part de Libye pour tenter d’atteindre l’Europe.

Les migrants, originaires du Mali, du Nigeria et du Bangladesh, sont partis de Libye pour atteindre l’Europe. Alors qu’ils dérivaient, suite à une panne du moteur du bateau, ils sont repérés et secourus par des employés d’une société gazière, au large des côtes tunisiennes alors qu’ils s’approchaient de la plateforme.

Et c’est le navire ravitailleur de la société, le "Sarost 5", qui leur vient en aide. C’est le site InfoMigrants qui a reçu, mardi 17 juillet courant, l’appel de détresse.

Le Forum tunisien pour les Droits Economiques et Sociaux (FTDES), a confirmé l’information indiquant que ‘’La Tunisie refuse d’accueillir ces migrants bloqués en mer, car elle ne veut pas à terme devenir un port sûr de référence pour les États européens’’, a déclaré un de ses membres. Depuis la fermeture des ports italiens et maltais aux navires humanitaires, les autres pays autour de la mer Méditerranée (France, Tunisie, Maroc…) craignent de devenir une zone de débarquement et de faire face à un afflux massif de migrants.

Pour le moment, le "Sarost 5" obligé d’amarrer en pleine mer, manque de vivres…les seules que les migrants partagent, depuis deux jours sont celles de l’équipage et il ne leur reste que deux journées de nourriture et 30 packs de 6 bouteilles d'eau.

Articles Similaires