La traversée à destination de Gênes a été assurée par un équipage de la CTN, assure l’UGTT

La traversée à destination de Gênes a été assurée par un équipage de la CTN, assure l’UGTT

L’UGTT a qualifié de ‘’totalement infondées et juridiquement erronées’’ certaines informations selon lesquelles la traversée du ‘’Carthage’’ à destination de Genes aurait été assurée par un équipage de la Marine nationale.

La centrale syndicale y voit ‘’une tentative d’impliquer l’armée nationale dans les contentieux de travail dans le but de l’entraîner dans des querelles orchestrées par certains pour provoquer l’anarchie et saper la crédibilité de l’institution militaire’’.

C’est un équipage de la CTN qui a assuré ‘’et bien assuré’’ la traversée, a indiqué lundi 3 septembre 2018 l’UGTT dans un communiqué, précisant que le travail avait repris dès dimanche à 20H.00 mais que ‘’tout retard ultérieur n’engage en rien la responsabilité’’ de l’organisation syndicale.

L’UGTT exprime d’autre part son étonnement de ‘’la décision de la direction générale (de la CTN) reportant la traversée du mardi alors que la grève avait été suspendue par le syndicat, à la demande du bureau exécutif national, depuis dimanche à 20H.00 et que les traversées avaient repris’’.

La centrale syndicale s’est également excusée auprès des voyageurs pour l’anarchie constatée, en imputant la responsabilité aux autorités officielles.