La Russie met à l’eau la première centrale nucléaire flottante du monde

La Russie met à l’eau la première centrale nucléaire flottante du monde

La Russie a mis à l’eau la première centrale nucléaire flottante du monde. L’énorme structure a pris la mer samedi 28 avril 2018 Saint Pétersbourg, à destination de Mourmansk, où ses deux réacteurs seront chargés de combustible nucléaire. Il lui faudra une vingtaine de jours pour arriver à destination, ont rapporté dimanche des médias britanniques.

La centrale flottante sera opérationnele en 2019 pour couvrir les besoins en Chauffage et en électricité des régions difficiles d'accès. La première ville à être desservie sera d'alimenter la ville portuaire de Pevek, dans la région de Tchoukotna, dans l'Extrême-Orient russe. Des plateformes pétrolières off-shore et in-shore seront également alimentées en électricité.

Prise en charge par des remorqueurs, la centrale flottante vogue actuellement en mer pour un périple de plusieurs milliers de kilomètres depuis les chantiers navals de Saint-Petersbourg où elle a été construite, et jusqu’à Mourmansk. Elle traversera la Mer Baltique, puis contournera le nord de la Norvège et pousuivra sa route jusqu’à Tchoukotna, face à l’Alaska.

Depuis sa conception, le projet est contesté par les défenseurs de l’environnement qui craignent les risques d’une catastrophe majeure après l’accident de Tcheernobyl (1986)

Articles Similaires