La dette des familles tunisiennes s’élève à 23 Milliards de dinars…

La dette des familles tunisiennes s’élève à 23 Milliards de dinars…

L’Institut national de la consommation, (INC), vient de publier les indicateurs relatifs à l’endettement des familles tunisiennes. Et c’est assez alarmant !

Les derniers chiffres publiés font état de 23 milliards de dinars, volume des dettes des familles tunisiennes, à fin juin 2018.

Au cours de l’année 2017, les dettes de 800. 000 familles tunisiennes se sont élevées à 20,8 milliards, alors qu’en 2010, ce montant ne dépassait pas les 10.7 milliards.

Conclusion : le volume des dettes a plus que doublé, en huit ans.

Les experts en économie, estiment que ces dettes sont destinées, essentiellement, à la consommation et au réaménagement et non pas à l’investissement. Ainsi, pour faire face aux dépenses, certains ménages ont eu recours aux crédits bancaires. Rien que pour le mois d’août 2018, ces crédits ont atteint 700 millions de dinars, indique Tarak Ben Jazia, le directeur général de l’INC.

Le recours des ménages aux dépenses anticipées, notamment dans le domaine de l’immobilier où ils contractent des crédits en vue d’acquérir le matériel nécessaire à la construction, avant même le début du chantier, est l’autre explication à cette explosion du volume des dettes.