L’Agriculture tunisienne BIO s’exporte bien: Un record de 430 MD, en 2017

L’Agriculture tunisienne BIO s’exporte bien: Un record de 430 MD, en 2017

La Tunisie a enregistré un bond très important en matière d’agriculture biologique, en 2017, atteignant 370 mille hectares de cultures biologiques certifiées.

Selon Mme Samia Maamer, directrice générale de l’agriculture biologique au ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, l’agriculture bio a réalisé un chiffre record de 430 millions de dinars, en matière d’exportation. L’huile d’olive biologique a représenté, à elle seule, plus de 46% de nos exportations d’huile d’olive.

Le nombre d’opérateurs (agriculteurs, transformateurs, exportateurs), est passé de 3700 en 2016, à 7400, l’année dernière, a affirmé la même source, au cours d’un séminaire organisé à Tunis sur ‘’L’état d’avancement de la mise en œuvre de la stratégie bio en Tunisie’’.

6 circuits de bio-tourisme réalisés

Abordant le secteur de l’agrotourisme, Mme Samia Maamer a annoncé qu’une convention relative à la promotion de l’agrotourisme a été signée, avec la Fédération belge inter-environnement Wallonie-Bruxelles. Elle a également précisé que 6 circuits de bio-tourisme, sur les 24 programmés d’ici 2020, ont été réalisés et testés dans le cadre du partenariat avec cette fédération. Il s’agit de poser la première pierre de collaboration entre le tourisme et l’agriculture.

Revenant sur les grandes lignes de la stratégie Bio en Tunisie, lancée en 2015, Mme Maamer a rappelé que cette stratégie vise à bâtir un modèle tunisien de l’agriculture biologique soutenu par une meilleure gouvernance du secteur, à l’horizon 2020.

Une stratégie qui s’articule autour l’économie nationale à travers le développement et la valorisation du secteur de l’agriculture biologique. Il s’articule autour du développement de 20 filières de l’agriculture biologique, la création de 5 zones pilotes spécialisées en Agriculture Biologique et de circuits de bio-tourisme dans les 24 gouvernorats et le soutien de l’exportation des produits Bio Tunisiens sur le marché mondial.

Deuxièmement, concevoir un processus de gouvernance du secteur de l’agriculture biologique à travers le renforcement des capacités des différentes parties prenantes, la consolidation du système de contrôle des produits bio, l’amélioration de la compétitivité du produit Bio Tunisien, le suivi et l’évaluation du processus de mise en œuvre des différents programmes.

La directrice générale a notamment indiqué que le secteur de l’agriculture biologique en Tunisie est un secteur prometteur et à grand potentiel pouvant atteindre 2 millions d’hectares de cultures biologiques, dont un million d’hectares d’oliveraies Bio. Sur les 1,8 million d’hectares d’oliveraies que compte actuellement, le pays, 5% seulement sont traités par des produits chimiques, ce qui fait que 95% de ces oliveraies pourraient être converties en oliveraies biologiques…

Articles Similaires