Exportations d’huile d’olive : Le décollage

Exportations d’huile d’olive : Le décollage

Selon des indicateurs publiés par le ministère de l’Agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche Les exportations d’huile d’olive ont augmenté en quantité et en valeur, depuis le début de la saison, 1er novembre 2017 et jusqu’au au 30 mai 2018, par rapport à la même période de l'année écoulée.

Les quantités exportées ont, ainsi, atteint 154151 tonnes d’une valeur de 1 552 millions dinars (MD), contre 60566 tonnes d’une valeur de 556 MD, en 2017. Soit une hausse de 154%, en quantité et 180%, en valeur.

Les quantités d’huile d’olive conditionnée exportées se sont établies à 10 780 tonnes contre 8631 tonnes durant la même période de la saison écoulée, soit une hausse 25% en quantité et de 42% en valeur.

L’huile conditionnée, de plus en plus exportée

Le Canada occupe la première place des pays importateurs de l’huile d’olive conditionnée tunisienne (25%), suivi par la France (24%), les Etats-Unis (11%), l’Arabie Saoudite/ le Brésil (7%), les Emirats arabes unis/ (6%), l’Italie (4%), la Nouvelle-Zélande (3%), la Suisse / Oman/ le Japon (2%), le Danemark / le Koweït, Taiwan, la Russie (1%) et d’autres pays (3%)...

Les quantités d’huile d’olive en vrac exportées ont atteint 143 850 tonnes contre 51 935 tonnes durant la même période de la saison écoulée, soit une augmentation de 177% en quantité et de 209% en valeur.

L’Espagne et l’Italie sont les pays qui en importent le plus avec respectivement 35% et 33%, suivies par les Etats-Unis (18%), le Portugal (4%), la France/ le Maroc (3%), l’Arabie Saoudite et les Seychelles (1%), et d’autres pays (2%).

Articles Similaires