Ennahdha n'a pas réclamé la démission du gouvernement Chahed

Ennahdha n'a pas réclamé la démission du gouvernement Chahed

Dans un communiqué rendu public mercredi 29 août 2018, le porte-parole du Mouvement Ennahdha, Imed Khémiri, a expliqué que son parti n’a pas réclamé le départ du gouvernement de Chahed mais l’a plutôt appelé à mettre en œuvre les réformes urgentes définies dans le Document de Carthage et à rester à l’écart des prochaines échéances.

‘’ Le gouvernement en place devrait adopter les 63 points définis dans le Document de Carthage 2 et entamer la mise en œuvre des réformes économiques et sociales’’, a-t-il affirmé.

‘’Le gouvernement devrait se concentrer principalement sur le redressement de la situation économique difficile que traverse le pays ‘’, a-t-il lancé.

‘’Le gouvernement œuvrera à surmonter les difficultés économiques et à réduire la pression exercée sur les finances publiques, à lutter contre la corruption, à améliorer la situation des catégories sociales démunies, à soutenir l’investissement, à promouvoir l'exportation et à maîtriser les prix’’, lit-on dans ce communiqué.

Réuni récemment, le Conseil de la Choura avait estimé que le chef du gouvernement et le gouvernement ne devraient pas être concernés par la compétition électorale, faisant remarquer qu'un remaniement ministériel sera opéré le plus tôt possible afin de pouvoir entreprendre les réformes socioéconomiques prévues dans le Document de Carthage.

Ennahdha continuera à soutenir le gouvernement actuel, à condition qu’il ne soit pas concerné par les élections présidentielles et législatives, avait-il insisté.