Ennahdha lance l'initiative de « réconciliation nationale » en partenariat avec différentes parties

Ennahdha lance l'initiative de « réconciliation nationale » en partenariat avec différentes parties

Le Conseil de la Choura du mouvement Ennahdha a invité le bureau exécutif et la direction politique du parti à donner forme à l'initiative de « réconciliation nationale globale » proposée par Ennahdha, a indiqué samedi Fathi Ayadi, président dudit Conseil.

Cette initiative se fera en partenariat avec la présidence de la République, les partis politiques, les organisations sociales et la société civile, a-t-il ajouté.

Le pays a besoin d'une telle réconciliation compte tenu de la situation « délicate » qu'il traverse, a affirmé Ayadi lors d'une rencontre avec la presse en marge des travaux de la 45eme session du Conseil de la Choura qui se tient ce week-end à Gammarth.

Le Conseil de la Choura a appelé le bloc parlementaire du mouvement à interagir avec le reste des blocs et en particulier avec l'initiative du président de la République relative à la réconciliation économique et financière après sa modification, a encore dit Ayadi.

Les processus de la justice transitionnelle et de l'amnistie générale ne s'opposent pas au processus de la réconciliation globale, a-t-il soutenu, appelant les différentes parties politiques à tourner la page du passé et à se concentrer sur les problèmes actuels du pays.

Le Conseil de la Choura proposera au prochain congrès d'Ennahdha des amendements au règlement intérieur du parti, notamment en ce qui concerne les conditions d'adhésion au mouvement, a, d'autre part, indiqué Ayadi.

« Tout Tunisien remplissant un certain nombre de critères pourra adhérer au mouvement dans le cadre d'une stratégie d'ouverture », a-t-il expliqué.