Emplois fictifs et  cumuls d’emplois par centaines au MJS

Emplois fictifs et  cumuls d’emplois par centaines au MJS

La ministre de la jeunesse et des sports, Majdouline Cherni, a déploré la situation illégale de près de 400 employés du ministère qui n'exercent pas au sein du ministère, dont 252 travaillent illégalement dans les fédérations sportives et 143 autres dans des établissements publics.

La ministre a révélé cette situation lors d'une réunion, tenue vendredi 7 septembre 2018 et consacrée à la situation des 396 cadres et agents concernés exerçant au sein des fédérations sportives et pour le compte d’établissements publics. Une viédo illustrant cette situation a été postée sur le site du ministère.

Les participants ont été unanimes à estimer que les agents et cadres ne sont pas en situation de détachement, perçoivent des salaires sans se trouver à leur lieu de travail (cas d’emplois fictifs) et cumulent plus d'un salaire (ministère et fédération sportive ou établissement).

La réunion a été consacrée à l’examen des moyens de régulariser ces situations. Les régularisations ont été entamées dès août dernier, après un travail d'inventaire qui a duré deux ans (2017 et 2018) et examen des dossiers, cas par cas.

Selon la ministre, ces situations qui perdurent depuis plus de 20 ans sont en cours de régularisation, par l’application des lois en vigueur

‘’La régularisation de ces situations permettra de donner des emplois à de jeunes diplômés dans plusieurs spécialités et le ministère coordonne ses efforts avec le Comité National Olympique pour former des postulants à des postes de contractuels au sein des fédérations sportives’’, a ajouté la ministre.