Djerba: La crise du carburant persiste malgré les assurances du ministère de l'énergie

Djerba: La crise du carburant persiste malgré les assurances du ministère de l'énergie

Les stations-service de l'île de Djerba ne désemplissent pas.

De longues files d’automobilistes continuaient ce lundi 20 aout 2018 de s’y former, malgré l’annonce de la reprise de l’approvisionnement. Les quantités de carburant livrées ne répondent pas à la demande..

Les longues files de voitures s'étiraient et les clients se plaignaient d'une longue attente et de l'intervention de certains intermédiaires pour acquérir de l'essence dans des récipients en plastique, ce qui nécessitait dans de nombreux cas l'intervention de la police.

Beaucoup de clients ont exprimé leur mécontentement face à cette situation, tandis que les patrons de stations-service ne cachent pas leur colère face à la crise des hydrocarbures qu’ils ont attribuée à des facteurs indépendants du secteur à cause des mouvements sociaux, Ils ont exigé que l’État impose à tous la primauté du droit.

Selon un certain nombre de citoyens, la crise de l’approvisionnement des hydrocarbures résulte de la diminution des quantités de carburant de contrebande sur le marché informel, en lien avec la fermeture du terminal de Ras Jedir et la tension générée par l’augmentation des prix.

Il est à rappeler que le ministère de l’énergie a précisé dans un communiqué rendu public dimanche que l’approvisionnement les régions du sud en carburant avait repris après la levée du sit–in des demandeurs d’emplois à la Skhira (gouvernorat de Sfax).

Le ministère a ajouté que le marché local de produits pétroliers reprendra son rythme normal dans les prochaines heures.

Articles Similaires