Conférence des investissements-2019: La Ligue arabe félicite la Tunisie

Conférence des investissements-2019: La Ligue arabe félicite la Tunisie

Le conseil de la Ligue des Etats arabes réuni, mardi 11 septembre 2018, au Caire, pour sa 150éme session ordinaire au niveau ministériel, a félicité la Tunisie pour l’accueil de la conférence des hommes d’affaires arabes et chinois et de la 6 éme conférence des investissements de 2019, selon un communiqué du ministère des affaires étrangères.

Dans l'allocution lors de la réunion du Conseil de la Ligue arabe, le ministre des Affaires étrangères, Khémais Jhinaoui a rappelé la position de la Tunisie concernant les questions arabes dont la juste cause palestinienne et la situation en Libye, en Syrie et au Yémen.

La Tunisie, a-t-il souligné dans un communiqué, soutient le peuple palestinien frère dans sa lutte pour recouvrer ses droits légitimes avec en premier lieu l’instauration de son Etat indépendant dans les frontières du 4 juin 1967, avec Al Qods comme capitale.

Le prochain sommet arabe…en Tunisie

Sur la situation en Libye, Jhinaoui a réitéré l'engagement de la Tunisie à ne ménager aucun effort, dans le cadre de l'initiative du président Béji Caïd Essebsi, pour aider les frères libyens à trouver une solution politique globale par la voie du dialogue et du consensus et en faisant prévaloir l'intérêt supérieur de leur pays.

La Tunisie, a-t-il ajouté, qui se prépare à accueillir le prochain Sommet arabe, ‘’mettra tout en œuvre pour poursuivre les concertations et la coordination avec les pays arabes frères et le secrétariat général de la Ligue arabe pour faire en sorte que ce Sommet puisse amorcer une nouvelle étape dans le sens d'une action arabe efficace et effective face à la situation dans la région’’.

En marge de sa participation à la 150e session ordinaire du Conseil de la Ligue arabe, Khémais Jhinaoui a eu une série d'entretiens avec ses homologues du Koweït, de l'Arabie saoudite, du Soudan, de l'Algérie, de la Libye, de l'Irak, de la Palestine et de la Jordanie.

Ces entretiens ont porté sur les questions inscrites à l'ordre du jour de la réunion du Conseil et sur les voies et moyens de renforcer la coopération bilatérale.

Articles Similaires