Comment accéder à vos archives sur Facebook, Google, Twitter ?

Comment accéder à vos archives sur Facebook, Google, Twitter ?
  • Dimanche, 15 Avril 2018 - 18:29
  • High-Tech
  • Nessma

Le scandale Facebook a montré que les entreprises qui collectent nos données ne sont pas infaillibles. Il existe quelques moyens simples pour accéder à l’ensemble des informations dont elles disposent.

Voici comment obtenir les accès à l’ensemble de vos données personnelles… lorsqu’elles sont disponibles.

Facebook

Pour avoir accès à vos données personnelles sur Facebook, il suffit de se rendre dans le menu des paramètres, puis de cliquer sur “Télécharger une copie de vos données Facebook” et cliquer ensuite sur “Créer mon archive”.

Soumettre par la suite son mot de passe et voilà qu’une demande de téléchargement est générée. La compilation des données peut durer plusieurs heures. Une fois le fichier disponible, Facebook envoie un mail à l’adresse associée au compte, dans lequel est intégré un lien de téléchargement.

Pour avoir accès aux informations, il suffit d’extraire les données. Facebook regroupe toutes les informations dont il dispose dans un fichier baptisé ‘’Index’’, qui correspond à une page Web consultable hors-ligne.

Google

Contrairement à Facebook, Google propose de faire le tri parmi les données que souhaite télécharger. Il est ainsi possible de ne recevoir que des informations liées à l’une des nombreuses applications de Google, comme Maps, Chrome ou Gmail.

L’utilisateur peut opter pour une taille maximale des fichiers de 1,2 4, 10 ou 50 Go. L’entreprise demande un peu de patience. Il peut falloir plusieurs heures pour recevoir un mail sur son compte Gmail pour que le donc soit prêt.

Twitter

Pour Twitter, il faut aller sur les paramètres, sous la section “Contenu”, un lien est disponible pour générer son archive Twitter. Un lien de téléchargement est envoyé par la suite. Un fichier baptisé “Index” regroupe tous les anciens tweets. En revanche, l’archive de Twitter est toutefois très incomplète puisqu’elle ne permet pas d’accéder à l’historique des connexions, ou encore ses messages privés.