BCE dénonce les appels à l’apostasie à l’encontre du penseur Youssef Seddik (Vidéo)

BCE dénonce les appels à l’apostasie à l’encontre du penseur Youssef Seddik (Vidéo)

Lors de sa rencontre, vendredi 9 février 2018, avec le penseur Youssef Seddik, au Palais de Carthage, le président de la République a exprimé sa condamnation des appels à l’apostasie à l’encontre du philosophe tunisien.

Le chef de l'Etat a rappelé, à cette occasion, l’impératif de défendre le droit à la différence d’opinion, de pensée et de conscience. BCE a, également, renouvelé son engagement à défendre les libertés garanties par la Constitution, telles que la liberté de conscience et de croyance, en insistant sur l'importance d’œuvrer à renforcer l’unité des Tunisiens dans l’intérêt suprême de la patrie.

Le penseur a, récemment, été exposé à une campagne d'incitation et de dénigrement, à cause de déclarations aux médias dans lesquelles il a fourni des données historiques sur le Coran, et Dar Al Ifta.