Apple, entreprise la plus chère, en bourse

Apple, entreprise la plus chère, en bourse
  • Vendredi, 3 Aout 2018 - 18:39
  • High-Tech
  • Nessma

Apple franchit un nouveau record : la marque à la pomme devient la première entreprise privée à dépasser le cap des 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière, faisant d’elle la reine de Wall-Street.

Un chiffre vertigineux, qui s’explique par le succès de son produit phare, l’iPhone, qui représente la moitié de son chiffre d’affaires : 90 millions de modèles ont été vendus depuis le début de l’année.

Et il ne manque plus que 100 milliards de dollars à engranger pour que l’autre géant du web, Amazon, ne réussisse à devancer Apple. Le groupe californien a encore fait preuve cette semaine de sa santé insolente en annonçant une progression de 20 % de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre grâce notamment à l'iPhone 8 et, surtout, à l'iPhone X dont le prix démarre aux États-Unis à près de 1000 dollars.

Côté en Bourse depuis 1980, Apple n'y a pas toujours été aussi florissant, frôlant même la faillite dans les années 1990. Mais le groupe a profité du succès de ses iPod, iPad et iPhone et de tous les services qui y sont associés.

Le groupe américain Apple est devenu, jeudi, la première entreprise privée à valoir plus de 1 000 milliards de dollars en Bourse.

Le cap a été franchi dans l'après-midi du jeudi 2 août. Apple, l'entreprise américaine connue pour avoir bousculé le monde de l'informatique avec ses ordinateurs, téléphones et tablettes, vaut désormais 1000 milliards de dollars en Bourse.

La compagnie publique chinoise PetroChina avait brièvement franchi ce seuil en 2007, lors de son introduction en Bourse mais était vite redescendue.

Même si, techniquement, cette étape n'est pas significative, les courtiers et investisseurs de Wall Street aiment les chiffres ronds. "La barre des 1000 milliards est surtout psychologique en envoyant au marché un message de croissance et d'importance", remarque Howard Silverblatt, spécialiste des indices pour S&P Dow Jones Indices.

Articles Similaires