offline

Washington aurait planifié un coup d’Etat au Venezuela 

Dans son édition de samedi 8 septembre 2018, le New York Times révèle que le gouvernement américain aurait évoqué la possibilité de renverser, le président vénézuélien Nicolas Maduro avec le concours de militaires rebelles.

Des responsables américains ont rencontré en secret des militaires vénézuéliens rebelles pour évoquer le renversement du président vénézuélien Nicolas Maduro, selon le New York Times.

Ils ont finalement décidé de ne pas y donner suite.

Le New York Times, qui s'appuie sur des responsables américains anonymes et un ancien responsable militaire vénézuélien, qui a participé aux discussions, affirme que ces échanges ont eu lieu au cours de l'année écoulée.

‘’Nous dénonçons devant le monde les plans d'intervention et le soutien aux conspirations militaires du gouvernement des Etats-Unis contre le Venezuela. Dans les médias américains eux-mêmes, des preuves nouvelles et grossières sont révélées’’, a réagi sur Twitter le ministre vénézuélien des affaires étrangères, Jorge Arreaza.

Donald Trump avait suscité la colère de Caracas et un tollé en Amérique latine en évoquant, au cours de l'été 2017, une ‘’possible option militaire’’ au Venezuela. La Maison-Blanche avait ensuite tenté de rectifier le tir, en affirmant qu'aucune action militaire n'était prévue dans un futur proche.

Le gouvernement vénézuélien affirme que Nicolas Maduro a été visé par un attentat le 4 août à Caracas et que cette attaque, menée avec deux drones chargés d'explosif, a été planifiée et exécutée depuis le territoire des Etats-Unis, une thèse rejetée par Washington.