offline

L'ONU estime injustes, les  75 condamnations à mort en Egypte

L'ONU vient de publier, dimanche 9 septembre 2018, une déclaration de la Haut commissaire pour les droits de l'Homme, Michelle Bachelet dans laquelle elle dénonce la confirmation en appel par la justice égyptienne de la condamnation à mort de 75 personnes, dont des chefs islamistes.

‘’J'espère que la Court d'appel égyptienne va revoir son verdict de façon que les principes internationaux de justice soient respectés’’, a déclaré Michelle Bachelet.

‘’Le fait que les accusés aient vu leurs droits fondamentaux ignorés de manière flagrante fait peser un doute sérieux sur la culpabilité de tous les condamnés’’, a-t-elle souligné.

Samedi 8 septembre courant, un tribunal du Caire a confirmé la condamnation à mort de 75 personnes, dont des dirigeants des Frères musulmans. Au total, 739 personnes étaient jugées, accusées pour la plupart d'avoir tué des policiers ou d'avoir vandalisé des biens publics en août 2013, lors d'émeutes au Caire.

La Commissaire aux Droits de l’Homme a indiqué que les 75 condamnations à la peine de mort, si elles étaient appliquées, représenteraient un déni de justice majeur et irréversible.