offline

Encore une blogueuse arrêtée ; ses avocats montent au créneau

Selon l’avocat et membre du collectif de défense de la blogueuse Amina Mansour, Me Hazem Ksouri, sa ‘’cliente a été arrêtée pour avoir partagé, sur son compte Facebook, une information faisant état d’un cas de corruption présumée dans le corps de la douane’’.

‘’Le blogging et le partage d’informations sur internet ne peuvent en aucun cas constituer un crime’’, a déclaré l’avocat mercredi 12 septembre 2018 au site Nessma, qualifiant d’’’affaire politique par excellence’’ l’arrestation de la blogueuse.

‘’Convoquée par la brigade anti-criminalité, ma cliente a eu la surprise d’apprendre qu’un dossier avait été constitué contre elle, comprenant des captures d’écran de son compte Facebook et un statut qu’elle avait publié au sujet d’une présomption de corruption dans le corps de la douane’’, a indiqué l’avocat, précisant que l’interrogatoire de sa cliente avait été mené par la brigade d’Internet mise en place par le chef du gouvernement Youssef Chahed, selon lui, ‘’pour surveiller Facebook et intimider les blogueurs qui gênent le gouvernement’’.

‘’Le collectif de défense de la blogueuse Amina Mansour comprenant notamment l’avocat Habib Zammali et l’avocate Wafa Chedli a fait une démarche auprès du parquet pour demander que la blogueuse soit déférée dans les plus brefs délais mais la demande a tardé à recevoir une suite favorable pour des motifs connus’’, a encore déclaré Me Hazem Ksouri, qualifiant un tel agissement d’’’inacceptable’’ et y voyant ‘’une atteinte à la liberté d’expression et une violation de la Constitution’’.