Ali Laarayedh : l’égalité dans l’héritage, pas une priorité

Ali Laarayedh : l’égalité dans l’héritage, pas une priorité

Ce n’est pas la première fois que le mouvement Ennahdha se prononce à propos de l’égalité successorale.

Ali Larayedh, le 2ème vice-président du mouvement, a réagi à cette initiative annoncée par le président Béji Caïd Essebsi, à l’occasion de la fête de la femme, le 13 août 2018. Dans une interview au journal Le Maghreb, dans son édition de ce vendredi 17 août 2018, Laarayedh estime que pour Ennahdha, l'égalité successorale n’est ni une revendication du peuple, ni une priorité.

Selon lui, la question risque de soulever plusieurs craintes chez les Tunisiens, en général et la famille, en particulier. D’où, a-t-il expliqué, les réserves émises par son parti qui exprimera clairement sa position, à l’Assemblée des représentants du peuple, Arp.