Une coopération tuniso-française en matière de lutte contre le terrorisme

Une coopération tuniso-française en matière de lutte contre le terrorisme

Une coopération tuniso-française en matière de lutte contre le terrorisme

En visite ce mercredi, 29 Juillet 2015, à Paris, le ministre de l'Intérieur, Najem Gharsalli, a rencontré son homologue français, Bernard Cazeneuve.

Les deux ministres ont officialisé le renforcement de la coopération antiterroriste tuniso-française en signant une lettre d'intention.

"La France va renforcer sa coopération antiterroriste avec la Tunisie en lui fournissant une unité cynophile de détection d'explosifs et en formant des unités d'intervention", a annoncé Cazeneuve.


"Nous voulons soutenir la jeune démocratie tunisienne dont l’expérience démocratique constitue un espoir très important pour la région. Il représente les valeurs de tolérance, de respect, de fraternité, auxquelles la France est elle-même très attachée", ajoute-t-il.

Gharssali a, pour sa part, fait savoir que si la Tunisie est attaquée, c’est parce qu'elle a clairement choisi son camp. "Nous sommes déterminés à défendre les mêmes valeurs humaines que nos amis européens et américains. Nous avons décidé de faire partie du club des pays démocratiques", ajoute-t-il